Point info diversification, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Accueillir > Restauration à la ferme

Restauration à la ferme

Flux RSSImprimer la page

Œufs, produits laitiers, légumes, viandes, fruits… Votre production se prête à la confection de plats cuisinés et vous envisagez une activité de restauration ? Les possibilités sont nombreuses, du casse-croûte à la ferme aux repas en ferme-auberge.
Ces activités, selon leur catégorie, sont soumises à un certain nombre de formations obligatoires et d’aspects réglementaires à prendre en considération : réglementation sanitaire et aménagements de cuisine, licence de restaurant ou licence à emporter en cas de vente de boissons alcoolisées, informations au consommateur, etc.


Valorisez vos produits en cuisinant !

La table d'hôte : en complément de votre hébergement

Vous possédez des chambres d’hôtes et aimeriez proposer des repas à vos clients ?  La table d’hôte vous permet de restaurer vos convives à une table commune, avec un menu unique, dans une ambiance familiale. Vous ne pouvez pas dépasser votre capacité d’accueil, soit 15 personnes.
Vous pouvez utiliser vos conserves maison à condition que les ingrédients soient d’origine végétale uniquement et non des conserves à base de produits d'origine animale.

La ferme auberge

Vous souhaitez développer une activité de restauration plus conséquente et avant tout basée sur vos produits ? Pour bénéficier du statut de ferme-auberge, plusieurs conditions sont à remplir. L'approvisionnement en denrées alimentaires doit être assuré par l’exploitation à 51% ou plus, et dans la mesure du possible être garanti en qualité fermière. L’activité est soumise aux mêmes normes sanitaires que la restauration classique (aménagement d'une cuisine spécifique à usage professionnel, suivie d'une formation sur les bases de l’hygiène alimentaire, respect de la réglementation relative aux ERP (Etablissements Recevant du Public) en matière d’accessibilité et de sécurité des locaux, déclaration d'activité, etc.).

 A noter : vous souhaitez vous affranchir des règles d’auto approvisionnement de la ferme-auberge et ouvrir un restaurant classique ? Vous devrez créer une société commerciale dédiée distincte de l’activité agricole.

La petite restauration

Vous ne souhaitez pas vous engager dans la confection de repas complet ? Vous êtes, de préférence, partant pour faire goûter vos produits à l’occasion de visites ? Vous envisagez plutôt des séances de dégustation de vos produits à la ferme, type goûters et casse-croûte ?

Deux principaux cas de figures se dessinent :

  • Si vous comptez utiliser des produits finis ne provenant pas de votre exploitation ou faire goûter vos produits finis (bocaux, conserves) de manière occasionnelle à l’occasion de portes ouvertes, vous n’êtes pas soumis à la réglementation relative à la restauration.
  • Dans le cas de confection de produits transformés et de plats à remettre directement au consommateur pour une consommation sur place, vous êtes concernés par la réglementation relative à la restauration. 

Vous souhaitez développer une activité de restauration à la ferme ?

Travaillez rapidement votre projet et mettez en place votre nouvelle activité d'accueil sur votre exploitation agricole.

Profitez de notre offre personnalisée !