Point info diversification, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités > Actualités > "Transformer notre lait à la ferme: Oui, mais comment faire ?"

"Transformer notre lait à la ferme: Oui, mais comment faire ?"

Flux RSSImprimer la page

Afin d’aider au mieux tous les porteurs de projet, l'ARVD a publié un guide pratique : « Comment créer mon activité de transformation laitière à la ferme ? »

Petit témoignage d’une de nos adhérentes Alexandra Garnier, installée à BARGNY (60) qui nous raconte son aventure en tant que porteuse de projet :

« L’idée de transformer notre lait à la ferme nous est apparue comme une évidence lors de la crise laitière de 2009. La perspective de sortie des quotas laitiers de 2015 nous a définitivement convaincus. Il fallait faire quelque chose pour ne plus subir les fortes baisses du prix du lait.  Oui, mais comment faire? 

A la base je travaillais dans une école en tant qu’accompagnatrice d’enfants handicapés. Mon contrat se terminait et c’était l’occasion de changer de voie et me consacrer à fond à mon projet. Dans mon parcours à l’installation j’ai obtenu un bac professionnel agricole en formation à distance. En parallèle, j’ai recherché des formations en fromagerie. C’est sur le site de VIVEA, que j’ai trouvé des formations de courtes durées pour adultes. A chaque formation, mon projet de fromagerie se concrétisait davantage. Tout en apprenant les techniques de fabrication j’étais à l’écoute des conseils de mes collègues fromagers et j’imaginais de plus en plus à quoi devait ressembler mon atelier, quel matériel était nécessaire ? Quel niveau d’exigence je devais avoir en termes d’hygiène ? A chaque formation, petit à petit je trouvais les réponses à toutes mes interrogations.

Lors d’une formation : « Fabriquer des yaourts et des fromages frais à la ferme » organisée par l’ARVD (Association Régionale des Vendeurs Directs de produits laitiers des Hauts de France), j’ai pu rencontrer une technicienne qui nous a présenté les services de l’ARVD. Nous avons repris contact à l’occasion d’une visite sur notre ferme, elle nous a précisé les bases réglementaires à respecter, puis nous avons réalisé le plan de mon futur atelier de transformation. 

Après la validation de mon projet d’installation auprès de la banque, du Service Installation de la Chambre d’Agriculture, et du Conseil Régional, nous avons pu commencer les travaux de notre atelier de transformation.

Au fil de la mise en place de mon activité, la technicienne a répondu à mes questions sur le plan économique, sur les analyses à réaliser sur mes produits finis et m’a accompagnée dans la réalisation de la maquette de mes pots de yaourts. 

En 2012 je m’installais en tant qu’agricultrice, en 2013-2014 nous construisions l’atelier de transformation pour fabriquer du fromage frais, de la crème, des yaourts et des crèmes desserts avec un point de vente à la ferme. Début 2014, j’ai suivi une dernière formation sur la gestion des risques sanitaires basée sur l’utilisation du GBPH (Guide des Bonnes Pratiques d’Hygiène), et enfin en avril 2014 les premiers produits étaient transformés et vendus à la ferme. Pour promouvoir nos produits, quelques flyers ont été distribués et le bouche à oreilles a bien fonctionné. Encore aujourd’hui je n’en reviens pas quand je vois le chemin parcouru, mais ça en valait la peine ! 

Le guide du porteur de projet est une véritable mine d’or pour les personnes qui débutent. Il regroupe un bon nombre d’information utiles que j’ai dû rechercher au fur et à mesure. Avec un outil comme celui-ci j’aurai pu gagner du temps, de l’énergie et avancer plus vite mon projet. Profitez-en bien ! »

 

Pour plus d’informations, merci de contacter l’ARVD - Tel : 03 21 60 57 22 - mail : contact@adpl62.fr

Le guide du porteur de projet est distribué et expliqué lors de toutes nos premières visites chez les porteurs de projet ou en formation. Ces premières visites sont gratuites et permettent de bien définir le projet.