Point info diversification, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités > Actualités > La vente en VRAC : Vivement encouragée par la loi !

La vente en VRAC : Vivement encouragée par la loi !

Flux RSSImprimer la page

La vente sans emballages, de plus en plus courant. Une 'mode' ou une réelle attente des consommateurs ?

En 2020, La loi 2020-105 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire établit des pratiques commerciales encouragées telles que la vente de produits sans emballages. 

Mais alors, qu’est-ce que la « vente en VRAC » exactement ? 

La vente en VRAC se définit comme la vente au consommateur de produits présentés sans emballage, en quantité choisie par le consommateur, dans des contenants réemployables ou réutilisables. Ces contenant sont soit fournis par le vendeur soit amenés par l’acheteur. La vente en vrac est proposée en libre-service ou en service assisté.

Dans le principe tout parait simple mais alors comment fait-on pour s’y mettre ? A quoi faut-il faire attention ?

En effet, quelques précautions sont à prendre pour assurer la salubrité des produits vendus notamment en produits frais :

Tout d’abord l’acheteur peut demander à être servi dans son propre contenant même si le vendeur en propose. Pour s’assurer de ne pas avoir de soucis l’idéal est d’afficher une pancarte en magasin qui informe les clients sur les règles de nettoyage et les aptitudes que doivent avoir ces fameux contenants. Le consommateur est responsable de l’hygiène et de la fonctionnalité de son contenant mais si on lui affiche et explique les règles c’est plus simple pour lui et au final pour vous aussi !

Dans tous les cas, gardez en tête que vous pouvez refuser de servir dans le contenant du client s’il apparait vraiment sale ou inadapté ; cela empêche de mettre le doute sur votre produit qui pourrait subir des détériorations hors de votre contrôle. 

En interne, soyez vigilants sur les températures de conservation des produits notamment les « gros volumes » qui ont plus d’inertie. Attention aussi aux outils que vous utilisez pour le service, ceux-ci doivent être désinfectés régulièrement afin de ne pas contaminer le produit au fur et à mesure.

Enfin,un bel avantage de la vente en VRAC est que l’étiquetage est beaucoup moins contraignant. Les produits n’étant pas préemballés ils ne nécessitent pas d’étiquettes individuelles. Une simple pancarte sur le point de vente où l’on retrouve toutes les informations obligatoires suffit ! 

Pour plus d’information : Loi 2020-105 du 10 février 2020 

Contact: ARVD - Association Régionale des Vendeurs Directs de Produits Laitiers 03 21 60 57 22 - contact@adpl62.fr